Hackerspace AU Mans

Contribuez !

dHAUM

réalisation: terminé-brightgreen état: fonctionnel-brightgreen
dHAUM

Qu'est ce que c'est?

Il s'agit d'un dôme géodésique en bois dont l'usage est uniquement dépendant de l'imagination de ses installateurs ! Outil ou structure de décoration, support pour instrument de musique, rien ne limite vraiment les possibilités d'association puisqu'il s'agit d'une structure passive... sinon peut-être la place disponible.

Le dHAUM a servi plusieurs fois depuis sa conception durant l'été 2015. Il a ainsi pu participer à deux festivals et quelques autres événements :

  • Le Festival Teriaki 2015 (du 27 au 30 août), pour lequel le dHAUM a été conçu et sonorisé (le projet de sonorisation s'appelant dHAUMidi). Photos et vidéos.
  • La fête de quartier de Bellevue 2015 (6 septembre), conséquence de la présence du dHAUM à Teriaki.
  • BienVenus sur Mars 2016 (du 27 avril au 1er mai). Photos.
  • Le sHAUM 2016 (22 septembre), les portes ouvertes de l'asso (sHAUM parce qu'on est le HAUM, et c'était parti pour le show, et c'était parti, tout l'monde était chaud, voilà voilà, ahem).

Notre bon vieux dôme a aussi squatté pendant plusieurs mois notre nouveau local de 2016 mais est à présent rangé dans sa caisse ! Les photos et vidéos de sa fabrication traînent sur l'album flickr dédié.

Le dHAUM en moins bref

La structure

Le dHAUM est un dôme géodésique, c'est à dire une structure en treillis (un assemblage de triangles à partir de barres) qui approche la forme d'une sphère complète ou partielle. De nombreux exemples de dôme géodésiques existent à travers le monde, à commencer par la Géode du parc de la Villette à Paris.

Ici, notre dHAUM aproche une sphère tronquée à 5/8 de sa hauteur à l'aide d'un treillis en bois. Un des intérêts est ici que la construction est autoporteuse, elle tient son propre poids sans s'écrouler un fois assemblée.

Suite aux calculs effectués grâce au logiciel ZDC (Zone Dome et Cie), il est possible de définir la taille nominale des barres nécessaires à l'assemblage du dôme. Seulement, ce serait trop facile si de simples barres brutes et un peu de colle suffisait ! Le pistocolle étant pourtant l'outil incontournable du bricoleur haumien, celui-ci n'est pas en mesure de tenir les efforts d'un structure si grosse, et la démontabilité serait un problème plus que certain. Rappelons-le, on ne parle pas ici d'une miniature en baguettes de bois et papier ! Il faut donc s'éloigner de cette maquette en papier qui trône sur la table de travail et produire une structure capable d'accueillir des gens en son sein...

A défaut de colle, les futures barres doivent donc être vissées sur des connecteurs (ou noeuds). Les calculs de ZDC et la CAO qui en découle amènent à la création d'une structure comprenant près de 50 barres courtes et 45 barres longues. A ceci s'ajoutent 20 connecteurs à 6 branches pour les noeuds entre barres longues et courtes, 10 connecteurs à 5 branches pour les noeuds entre barres courtes, ainsi que 10 autres connecteurs à 4 branches au niveau du sol (5 pour les "demi-connecteurs" à 6 branches, et 5 pour ceux à 5 branches).

Du gros travail en perspective, mais qui ne découragera pas nos fougueux hackers qui n'attendent qu'une chose : en découdre !

L'ensemble des données de calcul, de CAO et de montage sont disponibles sur le dépôt Github du projet.

La construction

TIMBER ! Qui dit bois dit forcément besoin d'aller en couper ! Le HAUM a donc d'abord envoyé des éclaireurs à la recherche de petit bois ! Les arbres à tasseaux et à planches n'étant malheureusement pas très courants dans la région et l'asso pas très bien équipée en haches, le constat est sans appel : il aura fallu se rabattre sur ce que proposait le commerce...

Qu'à cela ne tienne, il est temps d'aller préparer nos barres et nos connecteurs ! En premier lieu, le Docteur Jescie sera de la partie pour couper nos tasseaux à bonne longueur...

...Et Mister Gabarit va nous aider pour la suite. Comme vu sur la CAO, les tasseaux doivent être coupés en biseau à leurs extrémités en suivant des angles précis puisque le connecteur sera totalement plan, Les angles sont tirés des calculs évoqués précédemment. Il est à noter qu'un angle est spécifique aux barres courtes et l'autre angle aux barres longues, ce qui facilite grandement la tâche, pas d'imbroglio !

Deux angles donc, et pour chacun un gabarit qui permettra de découper de belles encoches. C'est cette fois-ci à AxiHAUM que l'on confie la lourde charge de fabriquer les fameux gabarits, la précision n'en sera que meilleure. Une fois ces outils prêts et associés à une scie égoïne, la découpe commence !

Et pendant ce temps, on s'occupe de nos connecteurs. Là encore, AxiHAUM n'est pas en reste.

Une petite séance manucure pour poncer et vernir tout ça...

Et ne reste plus que l'assemblage !

Le manuel de montage donne toutes les étapes de construction, aussi nous ne détaillerons rien de tout ça ici. Quelques petits conseils s'imposent juste. Le mieux, comme présenté dans le manuel de montage, c'est de commencer l'assemblage par le bas et de tout assembler sans serrer la visserie. Ainsi, la structure se place comme il faut, le serrage ne servant qu'à s'assurer de la bonne rigidité de la structure.

Pour créer les portes, il suffit de ne pas assembler deux des barres courtes qui sont à hauteur de bassin, laissant des losanges ouverts pour passer (attention à la tête !). Des caches ont de fait aussi été préparés pour que les passants en soient pas agrippés par les pattes de connecteurs qui seraient laissées vacantes.

Une petite heure plus tard et le dHAUM est en place pour accueillir des visiteurs !

La caisse

Et voilà, si nos 95 barres et nos 40 connecteurs sont dès à présents prêts pour assembler un dHAUM fonctionnel, un autre problème se pose... la logistique et le rangement !

A tout problème sa solution, voici une jolie caisse compartimentée et à nos couleurs !

Evolution du projet

Il n'y a pour l'instant pas d'évolution prévue concernant directement le dHAUM.

La pioche à idées

Des idées, il y en a toujours à revendre... ou à laisser gratuitement à disposition. En voici quelques-unes pour qui voudrait aider sur le dHAUM mais ne saurait pas quoi faire !

  • Plus de mobilité ! Mettre la caisse du dHAUM sur roulettes ou sur palette.